Érasme et Bruegel dans l'œuvre de Claude-Henri Rocquet : rencontre le 28 mai

Le 9 Mai 2016

Érasme et Bruegel dans l'œuvre de Claude-Henri Rocquet : rencontre le 28 mai

Claude-Henri Rocquet, merveilleux écrivain, auteur de la Visite d'un jeune libertin à Blaise Pascal et d'Érasme et le grelot de la Folie, n'est plus.
 
En hommage, la librairie des petits Platons accueillera le 28 mai à 18h une rencontre animée par son ami Georges Richar-Rivier : "Érasme et Bruegel dans l'œuvre de Claude-Henri Rocquet"
 
 
 
La rencontre aura lieu à la librairie des petits Platons, 7 rue des fossés Saint-Jacques, 75005 Paris. Téléphone : 09 81 72 23 49. 
 
 
 

Mon cher Claude,

Comment dire avec ces mots que tu aimais tant, notre belle langue française que tu as si bien servie, l’affection, l’admiration, la reconnaissance que nous te devons, nous les pauvres mortels encore debout dans cette église, nous qui n’avons plus que notre peine à t’offrir. Le poète est celui qui passe mais c’est surtout celui qui demeure dans les cœurs et dans les âmes. Toi qui croyais à l’apocatastase, il n’y a plus d’autres possibles pour toi que le Paradis.

L’enfer est peut-être vide mais, pour toi, il n’y avait pas grand risque : une belle personne, un être rare, curieux, créateur, si humain dans ses passions, si plein de vie et de désir pour ce qui est grand, beau, nécessaire. Chaque conversation avec toi était une merveille de profondeur. Je me vois encore il y a quelques jours parler de l’essentiel, de cette vie après la mort, de ce Dieu d’amour tellement fou de nous aimer individuellement, du sacré de notre vie et de ce que nous lui devons alors que tant d’hommes y meurent dans cette vie à force l’ignorance et de paresse et de lâcheté.

Toi, tu savais pourquoi tu vivais, pourquoi ton travail, ton œuvre, pouvait être si important pour tes frères en humanité. Et tu travaillais, tu travaillais… Comme seuls le font les artistes quand ils sont habités. Avec Annik, ta femme, ton double, ta merveille qui savait si bien mettre en forme ce dont tu rêvais, tu as construit une œuvre magnifique et peut-être, sûrement, qu’un jour la France, l’humanité le comprendra.

Ainsi l’homme œuvre dans le silence de Dieu. Silence si plein de sa présence. Ainsi Claude, mon ami, tu es passé dans la communion des Saints. Tu es présent à jamais et dans notre histoire, la mémoire, et dans l’autre.

 

Autres actualités

Le 30 Juin 2021

La Compagnie Cru des Sens, à Bordeaux, a mis en place un projet sur l'intelligence collective et la question du débat et de l'identité avec une classe de 5e, en s'appuyant sur notre album Le petit théâtre d'Hannah Arendt.

Le 16 Juin 2021

For ten years already, the publishing house Les petits platons (The Little Platos) has been carrying on this wonderful mission : to make children (and their parents...) discover the history of philosophy, by telling stories !

Le 1 Juin 2021

Mercredi 2 juin 2021, dans le cadre du Festival Quartier du Livre, Louise Guillemot sera présente sur la place de l'Estrapade de 17h30 à 18h30 : elle y dédicacera son livre, Pythagore et la grande évasion des nombres.

 
Le 30 Avril 2021
 
Samedi 24 avril, Louise Guillemot dédicaçait son dernier ouvrage, Pythagore et la grande évasion des nombres à la Toute Petite Librairie.
Nous remercions tous les spectateurs&hell
Le 8 Février 2021

"Être, c'est suivre le chemin de l'éternel retour, c'est vivre, aimer et jouir de chaque instant pour ne rien regretter et être prêt à tout recommencer.

Le 8 Février 2021

Avec Camille Amilhat et Jérôme Brunet, Jean-Paul Mongin, nôtre grand Platon, était sur RCF pour parler de démocratie et du besoin d'éduquer les enfants à celle-ci. Comment éduquer à la démocratie ? La citoyenneté, l'engagement pour la nation : est-ce que ça s'apprend ?

 
Le 19 Janvier 2021

« On assiste en quelque sorte à la naissance de [la psychologie] élaborée autour d’une sorte d’illumination : pour déplier le cerveau, l’appréhender

Le 13 Janvier 2021

Pamela Ellayah nous a fait le plaisir de chroniquer pour Notes bibliographiques notre dernier titre Ainsi parlait Nietzsche -

Le 25 Décembre 2020
Une chronique de Corinne Kefes parue sur le site web de France Ouvrière. « Minos demande à Socrate de revenir sur Terre rendre les hommes meilleurs. Socrate est sage et connaît la justice mais il ne sait pas convaincre. Minos lui adjoint Gorgias, un menteur qui sait persuader. »