Impressions de lecture de Freud et Épictète par la librairie Les Sandales d'Empédocle (Besançon) !

Le 28 Juillet 2014

Impressions de lecture de Freud et Épictète par la librairie Les Sandales d'Empédocle (Besançon) !

La librairie "Les Sandales d'Empédocle" a été séduite par La Révolte d'Épictète et Le Professeur Freud parle aux poissons ! 

Êtes vous vraiment libre ? Avec Épictète partez à la découverte de la vraie liberté !

Rome : Vespasien n’en finit pas de vivre et Titus ronge son frein en attendant son heure. Les Saturnales approchent ! Quelle fête détestable pense Titus, ces esclaves égaux de leurs maîtres… Julius, pauvre hère désabusée, laisse échapper par mégarde le perroquet du prince et provoque une catastrophe en tentant de le rattraper. Fou de rage, Titus le traîne par la ville jusqu'à marché aux esclaves dans le but de se faire rembourser son achat. Et là stupéfait et fou de rage, il va faire la connaissance d’Épictète, qui parle aux esclaves, qui leur dit qu’ils sont plus libres que leurs maîtres… Il tente de le faire taire, mais l’insolent lui tient la dragée haute avant de s’enfuir avec le malheureux Julius.
Étrange destin que celui de ce Julius qui d’esclave de Titus va ruiner ses premières heures de liberté en vaines gesticulations avant d’un coup du sort partager la table de Vespasien et d’être affranchi à la grande fureur de Titus. Pourtant l’heure de celui-ci approche. Mais peut-on à Rome être un tyran sanguinaire et violent sans conséquences ?
Dans ce texte, l’auteur en faisant parler Titus, Julius et Épictète nous permet de découvrir l’univers du philosophe. Nous permet de réfléchir sur ce qu’est la liberté, ses exigences et les compromis qu’il faut souvent faire pour l’être vraiment. Avec eux le lecteur pourra s’interroger sur ce qu’il est prêt à sacrifier ou non pour être libre. Passionnant : à dévorer et faire dévorer sans tarder.

Partez à la découverte de Sigmund Freud, accompagnés de la meilleure des façons par les illustrations de Nathalie Novi : un petit livre éblouissant de talents...

"S’aérer les méninges" : cette expression française a longtemps troublé le jeune étudiant sérieux et brillant du Professeur Charcot, un certain Sigmund Freud. La question va être désormais, comment "déplier les cerveaux", comment comprendre ce qui fonctionne, ne fonctionne pas et pourquoi.
De retour à Vienne alors qu’il repense à tout cela, il décide de partir pour pêcher. Et au bord de l’eau, le voici qui entend une voix ! La carpe de l’étang lui parle et elle n’est pas bien du tout la carpe, qui s’enfonce dans la vase pour oublier on ne sait quoi.
À force de parler, de chercher, et de découvrir - vous le verrez avec trois grenouilles qui n’auraient jamais cru qu’elles pourraient tenir le rôle du ça, du moi et du surmoi- le lecteur se familiarise avec la naissance de la psychanalyse et avec les idées et la pensée de Freud.
Vivifiant et intelligent, on n’en attendait pas moins d’un Petit Platon, cet opus est passionnant et extrêmement bien fait. Nul besoin d’avoir passé l’agrégation de philosophie pour comprendre et réfléchir en lisant ce texte aéré et bien fait. Le tout est bien évidemment emporté par une  Nathalie Novi très inspirée qui joue avec des couleurs chaudes et profondes et nous transporte dans un monde entre rêve et réalité dont on a pas, mais alors pas du tout, envie de démêler et de quitter. Brillant !

Autres actualités

Le 8 Février 2021

"Être, c'est suivre le chemin de l'éternel retour, c'est vivre, aimer et jouir de chaque instant pour ne rien regretter et être prêt à tout recommencer.

Le 8 Février 2021

Avec Camille Amilhat et Jérôme Brunet, Jean-Paul Mongin, nôtre grand Platon, était sur RCF pour parler de démocratie et du besoin d'éduquer les enfants à celle-ci. Comment éduquer à la démocratie ? La citoyenneté, l'engagement pour la nation : est-ce que ça s'apprend ?

Le 19 Janvier 2021

« On assiste en quelque sorte à la naissance de [la psychologie] élaborée autour d’une sorte d’illumination : pour déplier le cerveau, l’appréhender

 
Le 13 Janvier 2021

Pamela Ellayah nous a fait le plaisir de chroniquer pour Notes bibliographiques notre dernier titre Ainsi parlait Nietzsche -

Le 25 Décembre 2020
Une chronique de Corinne Kefes parue sur le site web de France Ouvrière. « Minos demande à Socrate de revenir sur Terre rendre les hommes meilleurs. Socrate est sage et connaît la justice mais il ne sait pas convaincre. Minos lui adjoint Gorgias, un menteur qui sait persuader. »
 
Le 22 Décembre 2020

 

Envie d'un podcast ? Découvrez la chronique sur Ainsi parlait Nietzsche proposée dans la rubrique "J'ai lu pour vous" animée par Laurent Bonnefoy pour Radio 16 :

Le 12 Décembre 2020

"Avec Ainsi parlait Nietzsche, Les petits Platons s’offrent un sacré 10e anniversaire.